Les limbes, séjour passager
Le salut des petits enfants

ISBN :978-2-918303-10-7

Format 15 x 21
138 pages, 14 €

Les limbes, séjour passager - Arnaud Dumouch
 

 

 

4e de couverture

La Commission Théologique Internationale s’est réunie en 2007 sur la question du destin des enfants morts sans baptême. Le séjour dans des « limbes éternels » (ancienne opinion des théologiens scolastiques), loin de la vision de Dieu, n’est pas compatible avec la foi de l’Église car, depuis le Concile Vatican II, « nous devons tenir que Dieu proposera son salut à tout homme » (Gaudium et Spes 22, 5).
L’auteur de ce livre nous propose sa thèse : la mort, loin d’être un instant où il ne se passe rien, est un passage et même un séjour (des limbes provisoires) où tous les petits enfants, baptisés ou non, peuvent développer leur vie sensible et spirituelle, puis choisir librement le Christ et son Évangile lorsqu’il leur apparaît.
« La venue du Christ dans sa gloire dans le passage de la mort » intéresse l’Église qui, pour la première fois, la présente officiellement comme une hypothèse dans l’encyclique du pape Benoît XVI, Spe Salvi 47 :
« Certains théologiens récents sont de l’avis que le feu qui brûle et en même temps sauve est le Christ lui-même, le Juge et Sauveur. La rencontre avec Lui est l’acte décisif du Jugement. Devant son regard s’évanouit toute fausseté. C’est la rencontre avec Lui qui, nous brûlant, nous transforme et nous libère pour nous faire devenir vraiment nous-mêmes. »

Arnaud Dumouch enseigne la religion catholique en Belgique. Spécialisé en eschatologie, il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont L’heure de la mort et Benoît XII, la Vision béatifique.

 

Table des matières


Introduction
La recherche sur la question des limbes depuis Vatican II

1ère partie
L’ancienne théologie scolastique des limbes éternels

La théologie scolastique
Les limbes éternels chez saint Augustin et saint Thomas d’Aquin

2de partie
Les dogmes de l’Église sur le salut

L’apport immense du saint Concile Vatican II
Cinq dogmes de la foi pour comprendre le destin des enfants morts
1ère vérité dogmatique : « il faut croire en la foi catholique pour être sauvé »
2e vérité dogmatique : « Aimer Dieu par la charité, voilà ce qui ouvre le salut »
3e vérité dogmatique : « Tout homme qui arrive après la mort sans aimer Dieu de charité est aussitôt conduit en enfer »
4e vérité dogmatique : « Dieu proposera à tous son salut »
5e vérité dogmatique : « L’Église prie pour le salut des petits enfants
morts sans baptême »
Les diverses théories du passé

3e partie
La nécessité d’une théologie tenant compte de toute la foi

4e partie
Proposition d’une nouvelle théologie

L’impossibilité d’un bonheur éternel sans voir Dieu
L’impossibilité de l’entrée directe dans la vision de Dieu
La mort est un passage
Dans le passage de la mort, garde-t-on ses sensations ?
Les limbes des enfants sont un séjour provisoire mais nécessaire
La proposition de la grâce aux enfants
« Un petit enfant, ça ne se damne pas »
En quoi la perte de la vie terrestre est-elle un mal pour un petit enfant ?
Existe-t-il un purgatoire pour les enfants ?

Conclusion
Chercher encore
J’ai adopté ma mère

Annexe
La C.T.I. abandonne le concept des limbes éternels
Dieu ne peut exclure du bonheur les petits enfants


   
ma page facebookSalvator Diffusion